Présentation

L'association CARTON PLEIN s’est constituée en octobre 2010 autour de la conception par épisode d’un espace public temporaire et expérimental de 2000m2 : La Cartonnerie. Devenue terrain de jeu de multiples acteurs (universités, aménageurs, voisins, professionnels de la conception d’espace public, associations, entreprises...), La Cartonnerie offre un cadre de travail pour des projets collectifs, pluridisciplinaires et ancrés dans la ville. Cet espace public atypique est devenu un lieu d’expérimentation, un lieu vivant où se succèdent workshops, jeux, diffusions artistiques, résidences, événements divers mêlés à la vie du site et à ses usagers multiples.

CARTON PLEIN a progressivement investi les ateliers situés en face de La Cartonnerie, au 45 rue Étienne Boisson : un immeuble de deux étages et des hangars connexes. L’ensemble constitue un lieu de recherche expérimentation collectif mais aussi un espace laboratoire, lieu de travail partagé et stimulant, un espace de croisement vivant qui regroupe architectes, sociologues, artistes, jardiniers, designers, et tout autre citoyen intéressé par les transformations des espaces publics. Mais ce laboratoire urbain a été enterré en novembre 2015, lors de la TransmutAction : les ateliers ont été partagés avec d'autres acteurs regroupés dans l'association TOC TOC TOC et le site de La Cartonnerie est en cours de réinvention avec bientôt une nouvelle phase de travaux auxquels Carton Plein est associé.

À Saint-Étienne, elle cherche à former un dynamisme associatif, de créativité, de richesse culturelle liée au passé industriel et à l’immigration, en développant le pouvoir d'agir citoyen. Au départ centrée sur la ville de Saint-Étienne à travers l’ancrage à la Cartonnerie, l’association développe aujourd’hui ses activités dans le monde (avec le projet terrain de jeu import export), au gré des invitations et des échanges. Elle propose ici et ailleurs l’exploration sensible de sites, des installations artistiques In Situ, des aménagements éphémères ou semi-pérennes, des temps de sensibilisation et d’échanges, un observatoire des usages et un cadre de recherche/expérimentation sur la fabrique de la ville. CARTON PLEIN souhaite participer à l’évolution des modes de conception de l’espace public et à l’invention de nouveaux modèles d’urbanité, tout en gardant comme socle fondamental le loufoque, le décalage et l'humour.