Vieillir vivant ! souhaite créer un réseau actif collaboratif pluridisciplinaire et inter-générationnel autour du vieillissement. Vieillir vivant ! c’est la nécessité d’aller écouter, mettre en valeur et renforcer les initiatives citoyennes portées par et pour nos aînés. Vieillir vivant ! c’est pour nous la nécessité de relier nos histoires de vie à une problématique de société qui mérite d’être saisie à bras le corps et en responsabilité partagée. Pendant 3 ans, Carton Plein impulse une recherche-action sur le vieillissement dans des territoires hétérogènes en s’appuyant sur un réseau de complices ancrés localement. L’ambition est d’explorer ces territoires sous la forme de résidences pluridisciplinaires à bord du CUBE, un camping-car atypique, qui essaiment des expérimentations. Nous pensons que cette recherche en mouvement, qui s’appuie sur des besoins identifiés avec les complices locaux et en lien avec nos ainés, peut inspirer les personnes croisées en chemin pour ouvrir des possibles et nourrir les imaginaires, mais aussi impacter les politiques publiques. Au delà, la création du média Canal Vieux et la construction d’un événement public d’envergure La Belle Fin permettront de porter ce sujet sur la place publique.

Comment vieillir vivant.es ?

Voilà une question qui nous taraude... Cette question pourrait paraître universelle si l’épidémie de la Covid19, au printemps 2020, ne lui avait pas donné un caractère d’urgence. Au lendemain d’une crise sanitaire qui a mis en lumière les limites de notre système sanitaire, autant que sa résilience et ses ressources insoupçonnées, un réseau de praticien.nes issu.es de la production culturelle, des sciences sociales, de l’urbanisme, du design et des arts vivants, lance un programme de recherche-action pour comprendre, sur le terrain, comment “bien vieillir”. À travers un cycle de résidences réalisées dans des territoires différents, allant du périurbain aux grands espaces ruraux, cette enquête vise à identifier et nourrir ce qui fait la résilience singulière de chaque lieu de vie, et à faire émerger des projets sur-mesure, en partenariat avec les institutions publiques, le secteur privé et la société civile. Des temps de partage et des événements fédérateurs ponctueront cette enquête collective, afin de permettre une montée en compétence collective des acteurs de terrain, un partage d’expérience et une réflexion de fond
sur la transférabilité de certaines initiatives.

Soutenu à son démarrage par la CNSA dans le cadre de son appel à projet “Tirer les enseignements de la
crise”, Vieillir Vivant ! démarre à l’automne 2020 pour un déploiement sur 3 ans.

Une recherche-action sur les conditions du “bien-vieillir”

Vieillir Vivant ! propose d’inaugurer, à compter de l’automne 2020 et pour une durée de 12 mois, un cycle de résidences embarquées dans 6 territoires aux contextes et aux échelles singulier.es. Ces résidences seront menées en décalé, en embarquant systématiquement au niveau local des personnes âgées et leur entourage (aidant.es, voisin.es, familles, complices), des acteurs culturels et/ou actifs dans le lien social
des aîné.es, et des institutions en charge du vieillissement sur le territoire.

Ce réseau de complices locaux a dores et déjà été pré-identifié par Vieillir Vivant! dont l’équipe est distribuée dans chacun des territoires concernés. De nouveaux territoires partenaires pourront intégrer le programme dans sa continuité.

+ le Val de Drôme en Biovallée (26), sera le terrain idéal d’expérimentations autour des liens intergénérationels et la première résidence test du CUBE.
+ la cité-périphérique Charles Hermite, à cheval entre Paris et Aubervilliers (93), donne l’opportunité de comprendre le vieillissement en zone urbaine dense et populaire.
+ les coeurs de villages du Livradois (63) et du Forez (42) en Auvergne-Rhône- Alpes, permettent d’aborder l’isolement des aîné.es et la revitalisation des centres-bourgs, spécifiques aux grands territoires ruraux.
+ la commune-colline de Cran Gevrier (74), dans le Grand Annecy, permet de questionner la mixité sociale des aîné.es dans un espace public urbain plutôt prospère.
+ le quartier politique de la ville du Sanitas (37) donne l’occasion de questionner les solidarités locales à Tours puis les dynamiques villes-campagnes en Région Centre Val de Loire
+ le CIAS du Cauvaldor (46) nous invite à aborder la mise en réseau des établissements médico-sociaux en charge du vieillissement.

Vieillir Vivant est aujourd'hui un petit groupe de pilotage composé d'une dizaine de personnes qui ont surtout envie de faire communauté. Vieillir Vivant veut devenir un point de ressource et un catalyseur de projets ! Plusieurs manières de nous rejoindre : + Le sujet vous passionne et vous souhaitez alimenter la réflexion ? Mutualisons la veille ! + Vous avez entendu parler d’un projet inspirant ou d’un territoire qui pourrait nous accueillir, contactez-nous pour qu'on en discute ensemble ! Écrivez-nous à l'adresse suivante, on vous embarquera dans l'aventure, d'une manière ou d'une autre : vieillirvivant@gmail.com