Recharger les batteries !

Cet article se passe peut être de commentaires…

P1150330P1150313

Il mérite quand même un éclairage… entre les Monts du Lyonais et l’Ardèche du nord, en route vers Annonay, nous décidons de traverser le Pilat. Nous organisons la journée pour pouvoir partir nous ressourcer et mettre en pratique les consignes de notre acupuncteur stéphanois qui nous a conseillé de nous interroger individuellement sur nos rapports aux espaces naturels (ouverts, encaissés, boisés…). C’est l’occasion ! Un ami de Laurie nous conseille l’arpentage de certains sites mégalithiques particulièrement intéressants d’un point de vu de la géobiologie.

P1150360

Parties de bon matin, nous rêvons de café chaud et aspirons à découvrir la magie de lieux féériques. Nous nous arrêtons dans une Auberge à l’aspect chaotique en haut d’une crête. Nous entrons dans une sorte de caves transformés en magasin de producteurs et nous interrogeons sur la présence de pendules et autres graines magiques. Jean-Pierre le gérant nous accueille en nous disant être téléguidé, doublement ressuscité et qu’il consacre sa vie au soin énergétique, notamment pour les enfants malades. Ils nous conduisent illico dans la chapelle qu’il vient de construire, grâce à ses talents de tailleur de pierre. Viendra bientôt ici un montage sonore qui vous fera rencontrer Jean pierre et sa chapelle magique. En tous tac pour Jean Pierre nous ne sommes pas là par hasard et nos routes se recroiserons. Laurie reviendra-t-elle construire un vrai château fort avec petit pont levis pour les enfants malades comme le suggère Jean Pierre ? suspense…

P1150316P1150332

Nous ressortons partagées et débattons en pique niquant au bord de la chapelle qui vibre grandement. Nous poursuivons la rencontre avec la Pilat par une grande marche entre valons et forêt. Les bruyères, les genêts, les gentianes, les framboisiers et fraisiers sauvages, embaument. Le ciel couvert et les rayons de soleils contrastent et créent une atmosphère étrange…

P1150454

P1150464

Nous trouvons en bord de chemin une série de hêtres magnifiques au milieu de chaos de granites. Nous sommes subjuguées par la beauté du site, si paisible, qui semble là pour nous accueillir.

Rien à rajouter ici………………………………………………………………………………………………………………………

Plus loin nous retrouvons celui que des autochtones croisés en chemins appelle « le seigneur de la forêt » un hêtre exceptionnellement gigantesque.

P1150406P1150425P1150413P1150408 P1150414 P1150417 P1150438C’est beau………………………………………………

Nous ne pouvions rêver mieux pour recharger nos batteries !

P1150467 P1150472

En route vers Annonay ou de nouvelles aventures nous attendent !

P1150475

Une virée à Virey

À quelques kilomètres de Chalon, derrière les zones industrielles de périphérie, nous nous dirigeons vers le village de Virey-le-Grand.  Ce village densifié rapidement accueille un parking paysagé aux airs de camping et c’est sur celui ci que nous passerons la nuit loin du vacarme du festival sous une fine pluie d’été.

P1140772 P1140775

C’est aussi le village des parents des sœurs Scherer, complices de toujours  ! Pauline (la grande) notre sociologue militante engagée dans la recherche/action et Blandine (la plus jeune) qui a glissé du patrimoine méditerranéen au recueil de récits de vie. Ce petit stop nous permet de distribuer notre livre auquel Pauline a largement contribué en animant nos ateliers de recherche collectifs et en participant à l’écriture collective ! C’est émouvant…
Le stop est court, temps de recharger les batteries (téléphones, ordinateurs, appareils photos, enregistreurs), de se pluguer sur la connexion internet, de prendre 4 douches salvatrices, de boire plusieurs cafés, et de raconter nos premières péripéties autour d’un verre de Givry ! Nous devons déjà repartir  !!! Rangement du CUBE de plus en plus efficace. Les contenus de chaque tiroir et placard sont quasi maitrisés.

P1140796P1140828 P1140819Avant de repartir nous proposons un tour de village en CUBE. On s’entasse, testant ainsi la capacité de l’engin. La virée prend des allures de fête foraine, on stop même chez des voisins passionnés d’enjeux anciens pour les embarquer avec nous… C’est drôle et inspirant. Blandine et Pascal Messaoudi son ami réalisateur de documentaires sonores voit déjà le CUBE avec son acoustique hors pair (à l’arrêt) transformé en lieu d’écoute. Certainement de futurs compagnons de route !

P1140832