Une journée à Pesmes

P1140614

Réveil difficile après la soirée concert improvisée chez Paty ! Il faut néanmoins prendre la route des « corrections » auquel Stefano et Bernard nous ont convié. Nous sommes les premiers arrivés sur les lieux, les séminaristes n’ont pas l’air très réveillés… Du coup on retourne chez Paty prendre un petit café et décider du programme de la journée car les sollicitations sont nombreuses. Corrections, petit tournage sur le séminaire, entretien avec la Paty nationale, entretien avec Robert notre voisin bienfaiteur et surtout un défi qui nous inquiète un peu mais qui semble tenir à cœur à l’équipe d’Avenir Radieux, le fleurissement du square Jean Connerie…

IMG_0484

Nous commençons donc par l’épreuve correction, on sort la caméra, on écoute les étudiants qui présentent l’avancée de leur travaux à Bernard, Stefano et Alexis.

P1140627

Puis une partie migre au marché afin d’acheter des plantes tandis que l’autre part en immersion sur le terrain du square Jean Connerie. C’est un véritable nœud tellurique, un point de tension ancestral qui cristallise toutes les rancœurs des villageois, et nous n’avons qu’une pauvre journée pour nous atteler à la tâche. Fanny, Laurie et Guillaume rencontrent les voisins, tentent de comprendre les enjeux, les attentes de chacun, de dénouer avec douceur les problèmes de ce petit square.

IMG_0485

A 13h nous avons Rendez-vous avec Bernard, Stefano et Alexis pour réaliser un entretien sur l’implantation de Avenir Radieux à Pesmes et sur le pourquoi de ce séminaire d’architecture. A 15h c’est l’entretien avec Paty et Christian, il faut aussi descendre voir Robert tout en rempotant les fleurs dans les pots en terre donner par les nombreux voisins, tous réceptifs et désireux de participer à l’aventure. Puis pour ficeler le tout nous fabriquons des petites pancartes qui explicitent la présence de ces plantes aromatiques sur ce petit bout de terrain. Nous partons avec des couronnes de fleurs sur la tête planter ces pancartes de fortunes réalisées avec les roseaux de l’Ognon, passons devant le lieu du séminaire où les étudiants et les conférenciers boivent un coup à côté d’un cours de Zumba en plein air. Le résultat sur le square est plutôt probant et nous espérons qu’il sera bien le déclencheur d’un processus d’apaisement et de coopération poursuivit par Avenir radieux !

P1140690

IMG_0490

IMG_0517

Petite baignade dans l’Ognon avant de charger le cube et ranger les affaires….

Il est temps de repartir, mais le mercredi soir c’est pizza à Pesmes, alors on ne résiste pas à la dégustation sur la terrasse de Paty et Christian. L’occasion pour Paty de réclamer de nouvelles chansons à son petit chouchou Guillaume, qui bien-sûr ne peut pas résister ! Départ en trombe sur la place du village, préchauffage traditionnel du CUBE, décompte… 5, 4, 3, 2, 1 c’est parti !
Sur la route vers Châlon, la lune est rousse et énorme, on a l’impression de traverser le kenya, l’orage tant attendu éclate, il commence à pleuvoir, on essaye d’actionner les essuies-glace, et là, malheur, l’essuie glace du côté conducteur se détache et s’envole sur la route, nous roulons dessus… trop tard… Il est perdu à jamais….

IMG_0548

Pesmes Pesmes Pesmes

IMG_0324

L’arrivée à Pesmes est fantastique, après les paysages arides de plaine, le passage au nord de Dole nous amène au cœur des bocages verdoyants. À travers les fenêtres panoramiques, sur nos fauteuils de skai brulants nous ressentons la fraicheur du milieu. On se gare sur la place du village, perchée en contre haut de la rivière, petite manœuvre sous le regard amusé de quelques villageois. On nous a promis la baignade dans l’Oignon mais Alexis Stremsdoerfer, notre passeur Pesmois, nous attend à la conférence de Stefano Moor célèbre architecte, pour le Séminaire organisé par Avenir radieux. Le nom nous amène à quelques divagations, nous arrivons transpirants, au fond de la salle…  nous sommes dans l’entre des séminaristes. Une trentaine d’étudiants en architecture venus de toute la France et même au delà, écoute avec attention le fameux Stefano (dont nous n’entendrons de sa conférence que la conclusion en divagation). Le bel accent italien résonne dans la pénombre de la salle des fêtes. Tout autour des tables, des maquettes, des photos anciennes du village, des croquis, des chutes de carton, ça sent la sueur et la surchauffe de cerveaux. Pendant deux semaines ces jeunes architectes viennent concevoir in situ des projets. C’est la deuxième année que ce séminaire prend place et créer l’effervescence au village ! Bernard Quirot l’architecte fondateur de cette école d’été, cherche à relocaliser le métier d’architecte en concevant le métier comme celui un commerçant avec pignon sur rue. C’est micro demande après micro demande, à partir des problématiques quotidiennes du bourg que se joue l’architecture. Il s’est réinstallé dans son village il y a 10 ans et a développé son agence au coeur du bourg, agence qui emploie une dizaine d’employers. Cette année les étudiants travaillent sur les rives de l’Oignon, la rivière, autour de secteurs stratégiques.

IMG_0384

Nous abandonnons lâchement ce petit monde (après avoir quand même gouté le bon petit blanc offert à la fin de la conférence) pour notre première baignade dans l’Ognon la rivière qui borde Pesmes (Immersion nécessaire pour comprendre ce sur quoi travaillent les architectes !). L’eau est douce et salvatrice, on se délecte de ce rafraichissement. Il faut dire que cette première journée de CUBE a été intense si ce n’est hardcore !

IMG_0393

Nous avons imaginé une petite soirée concert au bar du centre, chez Paty et Christian, avec notre acolyte de choc, Guillaume Maupin qui a embarqué pour quelques jours avec nous. Avec toutes ces aventures nous sommes en retard sur l’horaire proposé et les quelques clients qui attendaient ont quitté les lieux. Nous sommes seuls en terrasse, Paty et Christian, adorables, à l’image de ce que nous avait raconté Alexis, nous mettent à l’aise et nous servent une première tournée. Quelques séminaristes commencent à arriver, Guillaume sort sa guitare, sa chruty box et le concert commence. Au fil des chansons qui s’enchainent les curieux arrivent. Des Pesmois viennent nous rejoindre, s’installent, semblent apprécier, d’autres observent depuis le muret de la place.

IMG_0419

L’ambiance ne tarde pas à s’enflammer, des danses s’improvisent, les spectateurs sont conquis ! Avec un répertoire allant de chansons traditionnelles collectées dans les années 50, à celles de Beyonce (dont il est secrètement amoureux) ou les compositions de son ami Quentin, des Beatles, de Barbara ou de Brel, avec au coeur un répertoire entre Folk et Rock et des guides tels que Mélusine, Guillaume porte au cœur la transmission avec cette générosité qui donne à tous l’envie d’y être et de rentrer dans la ronde. Il n’y a pas de doutes, Guillaume est un magicien, un vrai soleil dans la nuit de Pesmes ! Il rayonne et offre ses chansons, ses ritournelles, ses textes drôles et connectés aux aventures que nous vivons en direct. Ainsi Paty, Pesmes, Chânes, les Cartonnettes, Monique, Tournus et son Mac Do, se retrouvent mis en musique, embarqués par le flot magique de notre barde Guillaume ! La nuit se termine dans l’Ognon, ultime baignade au clair de lune.

IMG_0401